Le Vent Acéré qui nous Vient du Sud

(Viento Filoso del Sur)

Résumé

Et si, à l’aurore de notre vie, nous étions réveillées un soir de tempête par le cri que d’autres ont poussé avant nous? Et si, en tant que femmes, nous étions sensibles, pour un moment, au sacrifice oublié de celles qui ont lutté pour notre liberté? Ne nous faudrait-il pas, même à un âge avancé, abandonner notre foyer et partir, sans concessions, à la recherche de notre vie? Plonger dans la tempête de notre émancipation, que l’on soit grand-mère, mère ou jeune fille?

Réveillée au crépuscule de sa vie, un soir de tempête, Ixchel entend des voix de femmes oubliées, autrices révolutionnaires du journal Nuestra Tribuna, qui pénètrent dans son foyer, comme portées par le vent. Alors presque octogénaire, elle décide de donner vie au peu de temps qui lui reste et part à la recherche de sa propre révolution, suivant sans concessions cet impératif d’émancipation poétique et féministe. Un voyage qui la mènera à travers les âges de sa vie, à la rencontre des différentes avant-garde d’Amérique Latine. Au cœur de ces révolutions successives, elle écrira sa propre histoire, à la fois singulière et éminemment collective jusqu’au lieu intime où le temps et l’espace n’existent plus.

« Buenos Aires, le 3 décembre 1928. Je suis une jeune étudiante qui croit en une vie nouvelle … Je souhaite à chacun ce que je souhaite pour moi: la liberté d’agir, d’aimer, de penser. Je veux dire, je souhaite l’anarchie pour toute l’humanité. » América Scarfó (1913-2006)

Photos © Matthieu Lecharny

AVEC:
Sofía De Sanctis

MISE EN SCÈNE:
Antonin Chambon, Sara Montoya

TEXTE ORIGINAL:
Sofía de Sanctis

DRAMATURGIE:
Antonin Chambon, Sara Montoya, Sofía De Sanctis

SCÉNOGRAPHIE
Jeanne Fillion

CRÉATION MUSICALE:
Robin Gentien

Prochaines dates:
fr_FRFrançais